Commençons par énumérer quelques données inquiétantes pour appuyer l’importance d’être bien outiller en tant que parent devant les manifestations d’anxiété et de détresse de notre enfant.

  • Depuis la pandémie, plus de la moitié de nos jeunes ressentent des symptômes d’anxiété.
  • Selon L’OMS, la dépression est la première cause de maladie ou d’incapacité chez les enfants dans le monde!
  • Un élève en dépression à 10 fois plus à risque de décrocher du système scolaire.
  • Près d’une hospitalisation sur 4 chez les enfants et les jeunes de 5 à 24 ans était liée à un trouble de santé mentale en 2020.
  • En 2019-2020, 1 696 enfants de 1 à 5 ans avaient reçu un diagnostic de trouble anxieux ou de symptômes dépressifs.

Actuellement, les données sont de plus en plus critiques à ce sujet. Elles suscitent d’ailleurs des appréhensions chez les psychiatres du Québec qui suggèrent l’instauration de cours sur la santé mentale dès le primaire.